Asymétrie Mammaire

Asymétrie Mammaire

Une poitrine harmonisée

L’asymétrie mammaire est le fait d’avoir un sein plus petit, plus gros ou tout simplement différent de l’autre.

Les causes sont multiples : hérédité, anatomie, syndromes malformatifs (Poland, seins tubéreux…).
La chirurgie réparatrice permet de symétriser les seins et de rendre votre silhouette plus harmonieuse et équilibrée.
Les techniques sont variées puisque les cas sont tous différents.
L’asymétrie mammaire peut être traitée par :
- la mise en place de prothèses mammaires de taille différente. Plus de détails dans prothèses mammaires.
- le lipofilling mammaire. Plus de détails dans lipofilling mammaire.
- la mise en place de prothèses mammaires associée à un geste cutané ou une plastie glandulaire (remodelage de la glande mammaire)
- la réduction/symétrisation mammaire quand les seins sont de gros volume. Plus de détails dans réduction mammaire.

Le Dr Ochala vous recevra au moins 2 fois en consultations avant l’intervention pour comprendre votre demande et répondre à vos questions.
Parfois, il vous sera demandé un examen pré-opératoire de type mammographie, échographie mammaire ou IRM mammaire.
Dans certains cas particuliers, la chirurgie de symétrisation mammaire peut être prise en charge par la sécurité sociale.

 

Comment se déroule l’intervention ?

L’hospitalisation est de 2 nuits à la Polyclinique du Parc Drevon, à Dijon ce qui permet la surveillance du postopératoire immédiat. Ainsi, vous serez choyée, à la clinique, et notre équipe sera là pour répondre à vos attentes. Le Dr Ochala passera vous voir après l’intervention.

L’intervention se déroule sous anesthésie générale.

La chirurgie dure environ 3h.

Et les cicatrices ?

Les cicatrices peuvent se situer :

  • sous le sein (dans le sillon sous mammaire) quand il s’agit d’une mise en place de prothèses mammaires isolée.
  • +/_ autour de l’aréole (cicatrice péri-aréolaire) si est un geste est nécessaire
  • en « encre de marine », ou en « T inversé » s’il s’agit d’une réduction/symétrisation

Ces cicatrices évoluent sur 18 mois. Elles passent par plusieurs phases dont la phase inflammatoire (rouge) avant de blanchir progressivement.

Les soins que vous apporterez à vos cicatrices seront déterminants pour le résultat final.

Une éviction ou une protection solaire des cicatrices est nécessaire pendant 1 an.

Et les suites opératoires ?

Si des prothèses mammaires ont été posées :

  • Les suites opératoires sont légèrement douloureuses à cause de l’œdème qui donne un aspect de seins « tendus ». L’œdème (gonflement) disparaît spontanément en 10 jours.
  • Des tiraillements peuvent être ressentis sur les cicatrices.

S’il s’agit d’une réduction/symétrisation :

  • Les suites opératoires sont peu douloureuses. Quelques tiraillements sont souvent présents sur les cicatrices les premiers jours.
  • Des soins de cicatrices seront à réaliser tous les 2 jours sous la douche, à l’eau et au savon doux.

Les points de suture seront retirés à 15 jours lors de la consultation de contrôle avec le Dr Ochala.

Dans tous les cas, un soutien gorge de maintien post-opératoire devra être porté pendant 1 mois.

Un arrêt de travail de 4 semaines est nécessaire.

Il faudra éviter le sport ou toute activité physique intense pendant 4 semaines.

L’allaitement est-il possible après ce type de chirurgie ?

Lors de la chirurgie, la glande mammaire est coupée et remodelée. Les canaux galactophores (qui conduisent le lait) sont donc sectionnés.

L’allaitement risque d’endommager le résultat et est vivement déconseillé mais pas impossible.

Pour autant, l’allaitement ne fonctionnera pas chez toutes les patientes opérées.

Galerie Photos

asymétrie 1