Prothèses Mammaires

Prothèses Mammaires

«Femme jusqu'au bout des seins»

La poitrine, symbole de féminité, est très importante pour chacune des femmes.
L’hérédité mais aussi les épreuves de la vie (grossesse, allaitement, amaigrissement…) ont un rôle dans la morphologie mammaire.
Augmenter sa poitrine est un choix personnel qui doit être bien réfléchi.
Votre chirurgien est là pour répondre à vos questions et vous guider dans vos projets chirurgicaux d’augmentation mammaire par prothèses.
Cette intervention consiste à mettre des prothèses en gel de silicone au niveau mammaire afin d’obtenir la silhouette que vous souhaitez.
Le volume des prothèses mammaires est fonction de vos préférences mais aussi fonction de l’examen clinique fait par votre chirurgien. Le Dr Ochala sera là pour vous conseiller dans vos choix.
Il existe des prothèses mammaires de forme ronde ou de forme anatomique. Les prothèses rondes sont plus adaptées à des poitrines jeunes. Les prothèses de forme anatomique, elles, sont plutôt utilisées chez des patientes avec un début de ptose mammaire.
Selon la morphologie de la patiente, son âge et le type de prothèses mammaires choisies, les implants seront mis derrière le muscle pectoral (rétro-pectoral) ou derrière la glande mammaire (rétro-glandulaire).

Avant l'intervention, le Dr Ochala vous verra à plusieurs reprises pour vous examiner et répondre à toutes vos interrogations.

Comment se déroule l’intervention ?

L’hospitalisation est d’une nuit à la Polyclinique du Parc Drevon, à Dijon. Ainsi toute l’équipe sera à votre écoute en post-opératoire et pourra répondre à vos attentes et à vos questions. Le Dr Ochala passera vous voir après l’intervention et le lendemain avant la sortie.
L’intervention se déroule sous anesthésie générale.
La durée opératoire est d’une heure environ.

Et les cicatrices ?

Il y 2 situations possibles :

- la cicatrice hémi-aréolaire inférieure : c’est une cicatrice qui longe le bord inférieur de l’aréole

- la cicatrice sous-mammaire : c’est une cicatrice qui se trouve dans le sillon sous-mammaire (sous le sein)

Les cicatrices sont très discrètes et deviennent presque invisibles à terme.

Le choix est fait selon la taille de la prothèse et la morphologie du sein.

Ces cicatrices évoluent sur 18 mois. Elles passent par plusieurs phases dont la phase inflammatoire (rouge) avant de blanchir progressivement.

Les soins que vous apporterez à vos cicatrices seront déterminants pour le résultat final.

Une éviction ou une protection solaire des cicatrices est nécessaire pendant 1 an.

Et les suites opératoires ?

Cette intervention est un peu plus douloureuse si les prothèses sont derrière le muscle mais les douleurs sont soulagées par des antalgiques simples.

De l’œdème (gonflement) peut être présent pendant 15 jours et va régresser ensuite.

Les soins de cicatrice sont à faire tous les 2 jours. Et le Dr Ochala vous reverra en consultation à 15 jours.

Il faut éviter toute activité physique intense pendant 1 mois.

Un soutien gorge de contention spécifique est à porter pendant 1 mois.

Puis-je associer l’augmentation mammaire à une autre intervention ?

OUI, parfois, il est intéressant de coupler cette intervention à un lipofilling  (cf  lipofilling mammaire) des seins pour améliorer le résultat. Ceci permet de donner un aspect plus naturel surtout chez les femmes ayant la peau fine.

Peut-on allaiter après avoir eu des prothèses mammaires ?

OUI, l’allaitement est possible avec des prothèses mammaires. Il n’y a pas de risque pour vous, ni pour le bébé.

Galerie Photos

prothèses 1  prothèses 2

  Patiente 3  Patiente 4